© Sarah McPherson

BIOGRAPHIE

Je suis un réalisateur et scénariste diplômé de l'École des Médias de l'UQAM en Cinéma.

Passionné par la mise en scène et le travail avec les comédiens, j'explore cette collaboration dans mon travail de fiction (Nuit et Jour, Les Becs, 1639 Letourneux). Puis, dans le désir d'approfondir cette relation, je me consacre à l'écriture dramatique (Le cri, Tant que nous serons deux, Le curé), dont certains scénarios sont  récipiendaires de bourses auprès de la SODEC et du CALQ.

Je m'intéresse également au travail documentaire en réalisant un premier long métrage (Après la nuit) et par mon travail auprès des jeunes autochtones comme cinéaste-mentor pour le Wapikoni mobile.

À PROPOS

SIGNATURE

Perspicacité, proximité, productivité

 

 

Démarche artistique

Je m'intéresse à la fragilité et à l'intériorité des gens, à leur beauté.

À mon sens, faire du cinéma, c'est toucher à la philosophie : c'est une façon de réfléchir à notre rapport aux autres, à leur influence sur nous et à notre capacité de préserver ce qui est sensible et sincère à l'intérieur de nous.

Mes histoires parlent ainsi de fuites, de déni, de personnages rejetés cherchant désespérément à être aimés. Elles racontent un monde dans lequel les êtres n'arrivent plus à se toucher, aveuglés par l'image qu'ils se sont fait d'eux-mêmes et de leur réalité. Mes films parlent de cette rencontre manquée.

Influencé par les cinéastes qui viennent du théâtre, je travaille la mise en scène comme une surface permettant de révéler ce qu'elle cache. Entre l'agitation des mots et des corps, ma caméra, elle, scrute à la recherche de ces petits détails qui trahissent la nature sincère de mes personnages.